Eau et assainissement

L'adduction d'eau potable et l'assainissement collectif à Château-du-loir sont deux services publics en régie municipale.

Le prix du service

Ce choix de gestion directe permet de faire payer à la population un prix relativement modeste comparé aux gestionnaires privés. Un rapport annuel sur le prix et la qualité du service public de l'eau potable et de l'assainissement sont consultables sur ce site ou en mairie. Hormis l’abonnement annuel et les taxes reversées directement, votre facture semestrielle est fonction du cubage d’eau consommée et de son assainissement à venir. Les tarifs sont votés annuellement.

L'eau potable

la station de pompage

L’eau brute est pompée directement dans une nappe phréatique. Château-du-Loir est productrice d’eau pour sa population, et revend sous convention à Montabon et Vouvray-sur-Loir, soit au total 4.250 compteurs.
Bien plus pure qu’une eau de rivière, l’eau est simplement passée en filtres. Déferrisée puis démanganisée, elle est légèrement chlorée pour répondre à une norme de consommation. La qualité de l’eau du robinet est soumise à de nombreux contrôles sanitaires: nul besoin de traitement chez vous pour la boire !

Les six châteaux d’eau sur le réseau ont pour fonction de maintenir la pression dans les canalisations: plus ils sont hauts, plus la pression est forte.

Les bons conseils...

  • Protégez votre compteur par une plaque d’isolant. N’oubliez pas de l’enlever en période de relevés ! (Les compteurs dont les regards ne seront pas nettoyés ou remplis de matériaux souillés ne seront pas relevés)
  • Installez des réducteurs de débit sur vos robinets et des chasses d’eau économes, changez les joints.
  • Prenez plutôt des douches et coupez l’eau pendant le brossage des dents.
  • Investissez dans un récupérateur d’eau de pluie.

L'assainissement

la station d'épuration

La station d'épuration de Château-du-Loir traite biologiquement les eaux usées (issues de vaisselle, lessive, WC, sanitaires) par l’action conjointe de l’oxygène et des bactéries. 98% de l’eau qui entre dans la station peut être rejetée dans le milieu naturel du Loir après clarification.

Phosphates et nitrates sont largement éliminés. Différents types de bactéries dégradent les matières qui forment au final des « boues activées », desséchées ensuite dans des lits de roseaux. Lorsqu'elles prennent l’apparence de terreau, elles sont valorisées dans l’agriculture locale comme fertilisants.

Le SPANC (service public d'assainissement non collectif) est un service géré par la Communauté de Communes Loir et Bercé.

Les bons conseils...

  • Ne pas vider dans l'évier ou les WC les restes de peintures, lasures, solvants, de produits de bricolage divers, médicaments périmés ou non consommés, huiles de friteuse.
  • Utiliser les produits ménagers et lessives selon les dosages recommandés.
  • Ne pas jeter de coton-tiges, tampons, serviettes hygiéniques ou préservatifs dans les sanitaires.
  • Ne pas jeter de lingettes (contrairement aux indications des fabricants, ces lingettes s’enroulent autour des turbines et provoquent des pannes fréquentes et coûteuses).

Le réseau pluvial

le ruisseau des Profondeveaux

En parallèle du réseau d’assainissement collectif existe le réseau appelé «pluvial». Les eaux de pluie et de ruissellement s'y engouffrent pour être directement rejetées sans aucun filtrage dans l’Ire, le Baudron et le Profondevaux. Adoptons les bons gestes pour ne pas polluer les milieux aquatiques, entraînant prolifération d’algues et mort des poissons!

Les bons conseils:

  • Le raccordement de lave-linge, douche, évier sur le pluvial est interdit et détectable.
  • Ne pas y déverser des huiles (de vidange par exemple) ou des produits chimiques.
  • Eliminer en déchèterie (selon les recommandations des fabricants) les pots avec ou sans restes de peintures, solvants et le lavage de pinceaux.
  • Epandre les résidus de rinçage de pulvérisateur sur la plus grande surface possible.